Praticiens qualifiés

Ergothérapeutes reconnus

A votre écoute

24h/24 - 7j/7j par mail

Actualités

Découvrez notre blog

Formation

La fiche métier de l'ergothérapeute

L’ergothérapie est une discipline de plus en plus mise en lumière. Mais finalement, que travaille-t- elle ? A qui s’adresse-t-elle ? Comment sont formés les ergothérapeutes ? Découvrons ensemble cette pratique.

L’ergothérapie, qu’est-ce que c’est au juste ?

L’ergothérapie est une discipline paramédicale axée sur le réapprentissage ou la récupération de l’autonomie personnelle dans un contexte de troubles fonctionnels durables ou limités dans le temps. L’étymologie du terme nous donne des indices sur l’approche du praticien :
« ergothérapie » vient en effet du grec ancien ergon (« travail ») et therapeía (« soin, service »). C’est donc à travers l’action et l’activité que l’ergothérapeute mènera son processus de rééducation.

L’ergothérapie s’adresse à tous les publics : nouveaux-nés, enfants, adolescents, adultes et seniors peuvent en bénéficier sur prescription médicale. Dès lors que les fonctions motrices, cognitives et/ou sensorielles d’un individu sont affectées sur un terme plus ou moins long, l’ergothérapeute accompagne son patient dans sa réadaptation ou la récupération de ses capacités. La prise en compte de la dimension sociale de la thérapie est importante, puisque l’un des aspects fondamentaux de la discipline est de permettre au sujet de réaliser les activités qui lui tiennent à coeur. Il est en effet nécessaire d’éviter au patient tout risque d’isolement et de repli sur soi, la garantie de son bien-être est l’un des objectifs de l’ergothérapeute. Bien qu’il exerce essentiellement en centre de soins, en structure hospitalière ou en cabinet, il peut être amené à intervenir au domicile du patient ou même sur son lieu de travail, afin de proposer un réaménagement des espaces intérieurs et extérieurs, et assurer ainsi une sécurisation et une ergonomie de ces environnements. Enfin, certains individus ont besoin d’appareillages ou d’aides techniques, et c’est le rôle de l’ergothérapeute de les proposer et de les mettre en place.

L’ergothérapeute mobilise donc ses ressources pour faciliter la réalisation des gestes du quotidien de son patient.

Exercer l’ergothérapie en France

Le métier suscite de plus en plus de vocations en France. Depuis 2010, le nombre de professionnels a ainsi doublé : en 2021, on recensait 14 548 ergothérapeutes… dont 87% de femmes comme le montre le graphique ci-dessous. Trouver un ergothérapeute près de chez soi devient donc de moins en moins compliqué. Le praticien peut exercer son activité dans tous les types d’établissements de soin. Dans le cadre de son intervention, il collabore bien souvent avec d’autres professionnels de santé : médecins, kinésithérapeutes, orthoprothésistes…
La profession est règlementée en France par le Code de la Santé Publique. Les ergothérapeutes salariés sont représentés par l’ANFE (Association Nationale Française des Ergothérapeutes) et ceux qui exercent en libéral par le Synfel (Syndicat Français des Ergothérapeutes Libéraux).

Le genre des Ergothérapeutes :

Mis à jour le 1er Janvier 2021

Femme
0%
Homme
0%

Le portrait d’un ergothérapeute

Les ergothérapeutes ont en commun, outre leurs connaissances techniques, certains traits de caractère indispensables dans l’exercice de leur fonction. Ainsi, l’empathie et la pédagogie sont requises, tout comme la patience, puisque les progrès et l’évolution des patients sont propres à chacun. Il est également important d’avoir un esprit d’analyse et logique, associé à un sens du contact développé. Etre créatif et manuel est nécessaire, puisqu’il faut parfois rivaliser d’ingéniosité pour créer des dispositifs d’aide adaptés ou définir les activités les plus appropriées à la thérapie, mais aussi à la personnalité du patient. Enfin, la profession d’ergothérapeute implique un certain équilibre émotionnel et une solide capacité à gérer ses émotions. Les situations vécues par un patient peuvent être complexes, c’est pourquoi le praticien doit disposer d’une certaine force mentale.