Praticiens qualifiés

Ergothérapeutes reconnus

A votre écoute

24h/24 - 7j/7j par mail

Actualités

Découvrez notre blog

Pathologies

Le maintien postural traité par l'ergothérapie

La posture debout est généralement acquise vers l’âge d’1 an. Elle marque une étape importante dans l’apprentissage de la marche et de la motricité. Cette position à la verticale est la position de base adoptée par l’être humain. Elle lui permet d’effectuer d’autres mouvements plus complexes tels que marcher, courir, grimper, danser, etc.

Qu’est-ce que le maintien postural ?

Le maintien postural est le fait de pouvoir rester debout sans difficulté grâce à notre centre de gravité. Ce terme de maintien postural doit être associé avec trois autres notions :

 

  • La posture qui est la manière de tenir son corps dans un environnement donné. Elle peut adopter des formes très diverses même si deux postures peuvent se détacher par rapport aux autres : la position debout et la position assise
  • La pesanteur qui est le phénomène physique permettant à nos pieds de rester au sol
  • Le tonus musculaire qui correspond à la tension exercée pour mettre en mouvement les muscles du corps, contrôlé par des zones du cerveau précises nommées les muscles posturaux.

 

Une fois la position debout assimilée, l’individu l’adopte sans y réfléchir et donc sans effort. Il garde son équilibre naturellement puisque c’est tout simplement devenu un réflexe pour lui. En revanche, si la commande de se mettre debout n’est plus effectuée correctement par les muscles posturaux, c’est à ce moment-là que le sujet risque de perdre l’équilibre et de tomber. La faiblesse du tonus rend la motricité plus difficile.

Les troubles perturbant le maintien postural

Les causes pouvant entraîner des difficultés dans le maintien de la posture sont multiples. Cela peut notamment être dû à :

rééducation posture
maintien de la posture

L'intervention de l'ergothérapeute

L’ergothérapeute est le professionnel de santé privilégié pour la rééducation des personnes présentant des soucis de motricité ou de posture. Ce praticien va notamment réaliser une évaluation complète des difficultés du patient afin d’ajuster son plan d’intervention. L’examen se porte particulièrement sur le bon alignement des muscles du tronc, notamment la colonne vertébrale, le bassin, les épaules et le cou. Plusieurs indices peuvent montrer un problème de posture :

  • Lorsque le sujet est en position debout, celui-ci présente un creusement ou un arrondissement au niveau du dos, il a une mauvaise position du bassin ou le besoin permanent de s’appuyer sur quelque chose pour tenir debout, il se fatigue rapidement
  • Lorsque le sujet est en position assise, il est souvent affaissé ou couché sur son bureau, il ne tient pas en place, sa tête est tenue par sa main. Il peut aller jusqu’à tomber de sa chaise.

L’ergothérapeute peut procéder à un bilan du maintien postural, composé de plusieurs épreuves afin de détecter toute anormalité dans la posture ou la motricité du patient. Une mauvaise posture est souvent la conséquence de douleurs et de mauvaises habitudes.

Si le patient est en fauteuil roulant, l’ergothérapeute doit pouvoir corriger les problèmes de positions en répartissant mieux les points de pression. Des aides techniques peuvent aussi être proposées pour améliorer la posture assise comme un coussin sur mesure ou des cales.

Chez les enfants, le praticien et les parents peuvent encourager leurs mouvements verticaux à l’aide de chaises hautes, de ballons ou encore de balançoires.

Comment améliorer sa posture ?

Il existe de nombreux exercices pour améliorer sa stabilité posturale. Ils peuvent être pratiqués aussi bien chez les enfants que chez les adultes. Ainsi, la natation est un excellent sport pour activer tous ses muscles et notamment ceux de la ceinture scapulaire. Le trampoline, le ballon sauteur et la poutre sont les accessoires indispensables pour travailler l’équilibre et les muscles du tronc.

 

Pour les enfants, ils peuvent imiter les animaux tels que le singe, en se suspendant à un arbre par exemple, ou reproduire le déplacement du crabe, du chat ou du crocodile. Ce sont de très bons exercices pour le maintien postural avec une stimulation des muscles du tronc et des épaules.

Pour les adultes, des dispositifs spéciaux peuvent être achetés pour maintenir plus facilement l’équilibre et renforcer le tonus musculaire. Les outils les plus courants vont être les correcteurs de posture (ou redresse-dos). Comme son nom l’indique, le correcteur va corriger la posture de son porteur en étirant sa colonne vertébrale vers le haut et l’arrière et en renforçant ses muscles lombaires. Il va également soulager les douleurs au niveau du cou et des épaules, qui sont des maux souvent ressentis par les personnes souffrant de mal de dos ou d’une mauvaise posture. Le correcteur de posture doit être procuré après avis médical pour vérifier qu’il est bien adapté aux problèmes de santé rencontrés par le patient.