Praticiens qualifiés

Ergothérapeutes reconnus

A votre écoute

24h/24 - 7j/7j par mail

Actualités

Découvrez notre blog

Formation

Les formations et études pour devenir ergothérapeute

Vous aimeriez travailler dans un métier de la santé ou du paramédical ? Vous avez une grande capacité d’écoute et d’observation ? Vous aimez prendre soin des autres et vous faîtes preuve d’une grande empathie ? Vous êtes plutôt patient et organisé ? Si vous pensez détenir toutes ces qualités, la profession d’ergothérapeute est faite pour vous.

Comment devenir ergothérapeute ?

La formation pour devenir ergothérapeute s’étale sur trois années. Pour exercer ce métier, il faut obtenir le diplôme d’Etat (DE) d’ergothérapeute qui correspond à un niveau licence (180 crédits). Ce sont les IFE (Instituts de Formation en Ergothérapie) qui délivrent les enseignements. La sélection à l’entrée de ces établissements se fait de différentes manières, selon les critères définis par chaque IFE mais aussi selon votre situation professionnelle ou scolaire :

  • Après étude du dossier scolaire et un éventuel entretien lorsque le postulant est dans l’année d’obtention de son baccalauréat
  • Après réussite du concours d’entrée propre à chaque institut. Trois épreuves sont au programme : des tests psychotechniques, un résumé de texte et de la biologie/physique
  • Après une première année d’études universitaire (en médecine, en sciences)

 

Il faut être titulaire au minimum du baccalauréat (orienté vers les mathématiques et les sciences de préférence). Si vous êtes en Terminale et envisagez de devenir ergothérapeute, vous devez vous inscrire dès janvier sur Parcoursup et remplir vos vœux. Pour les candidats en formation continue, l’ANFE précise qu’il faut pouvoir justifier de trois ans minimum de cotisation à un régime de protection sociale pour être éligible à la formation. Si vous êtes déjà en possession d’un diplôme d’Etat infirmier, sage-femme ou un autre diplôme en relation avec le paramédical, vous pouvez être dispensé des épreuves d’admission voire de certains enseignements puisqu’ils ont déjà été acquis antérieurement.

Comment se déroule la formation
d’ergothérapeute ?

Il existe 26 instituts de formation en ergothérapie (IFE) en France qui délivrent le Diplôme d’État d’ergothérapeute. La formation repose à la fois sur des cours théoriques et pratiques pour que vous puissiez appréhender les enjeux de votre futur métier le plus tôt possible et en connaître les tenants et les aboutissants. Les matières enseignées sont naturellement orientées vers les sciences (sciences humaines, sociales et médicales).

Répartition et déroulé des stages

Les stages sont aussi obligatoires et se répartissent comme suit :

Les stages doivent être réalisés dans différents domaines afin de garantir l’assimilation des savoirs. Ainsi, chaque étudiant devra passer par les soins de suite de courte ou longue durée, l’intervention en santé mentale, puis par un stage ciblant les lieux de vie des patients (par exemple auprès d’un cabinet libéral pour exercer au domicile, en centre d’accueil spécialisé comme un IME, en entreprise, etc.).

Déroulé des 3 années de formation

La première année permet d’acquérir les bases : connaissances anatomiques et neurologiques, positionnement du praticien envers le patient, processus de réalisation du bilan ergothérapique, histoire de l’ergothérapie.

La deuxième année présente plus d’aspects pratiques du métier, c’est par exemple à ce moment-là que vous étudierez les principes des orthèses et autres techniques concrètes spécifiques à l’ergothérapie. Elle forme également à l’interaction avec le patient, sans délaisser pour autant les savoirs liés aux aspects cognitifs et sensoriels indispensables à l’exercice de la profession.

Enfin, la dernière année mettra en exergue la dimension juridique du métier : règlementation du code du travail, droits et devoirs du praticien, politique de santé publique… La validation de cette année, et donc du diplôme, est soumise à la réalisation d’un mémoire axé sur la recherche. L’étudiant est bien entendu accompagné par un tuteur enseignant afin de mener à bien l’élaboration de ce mémoire.

Soyez rigoureux dans vos études !

10 compétences sont à valider au total. Enfin, sachez que la formation requiert un investissement personnel important. Elle ne vous correspondra pas si vous n’êtes pas en mesure de travailler vos cours en dehors de l’IFE, ou si vous rechignez à vous rendre en stage dans une structure qui, a priori, ne vous attire pas. La polyvalence est de mise durant vos études. L’absentéisme durant les plages d’enseignement obligatoire peut être une cause de non-obtention du diplôme, la réussite aux examens n’est pas suffisante. C’est après ces trois années que vous serez en mesure d’entrer dans la vie active et d’exercer en tant qu’ergothérapeute. Vous pouvez retrouver la liste de tous les établissements par région en ligne, notamment sur le site de l’ANFE ou celui du SIFEF.

Les compétences à acquérir
pour devenir ergothérapeute

Les compétences ci-dessous, doivent être acquises en sortant de l’école. Le pourcentage montre l’importance  d’avoir ces bagages en entrant dans le monde du travail (aussi bien dans le secteur privé que le secteur public).

Les points à 100% sont des notions obligatoires et indispensables pour débuter en tant qu’ergothérapeute, plus le pourcentage est haut, plus ces notions ne peuvent pas être prises à la légère et son importantes pour bien débuter sa carrière d’ergothérapeute. 

Savoir évaluer une situation et élaborer un projet d'intervention thérapeutique
0%
Rechercher, traiter et analyser des données scientifiques et professionnels
0%
Conduire une relation dans un contexte d'intervention
0%
Elaborer et conduire une démarche d'éducation et de conseils
0%
Préconiser les orthéses de série, les aides techniques animalières et les assistances technologiques
0%
Evaluer et faire évoluer la pratique profesionnelle
0%
Concevoir et produire un projet d'intervention et d'aménagement de l'environnement
0%
Organiser des activités et coopérer avec les différents acteurs
0%
Mettre en oeuvre et conduire des activités de soins, de rééducation et de réinsertion
0%
Former et informer
0%