Praticiens qualifiés

Ergothérapeutes reconnus

A votre écoute

24h/24 - 7j/7j par mail

Actualités

Découvrez notre blog

Blog

Le rôle de l’ergothérapeute en EHPAD

En France, il existe plus de 3000 EHPAD (établissements d’hébergement pour personnes âgées). Le rôle de l’ergothérapeute est très important dans ces structures. Dans cet article, nous verrons quelles sont ses missions auprès des personnes âgées et quelles sont les pathologies qui nécessitent sa prise en charge. Nous verrons également les spécificités de l’ergothérapie dans les maisons de retraite médicalisées.

Quel est le rôle de l'ergothérapeute dans les EHPAD ?

L’ergothérapeute est un professionnel de santé qui intervient auprès de personnes de tout âge. En EHPAD, son rôle est d’aider les personnes âgées à retrouver leur autonomie et leur indépendance. Pour cela, il réalise des activités adaptées à leurs besoins et à leurs capacités. Il apporte également un soutien aux membres de la famille des résidents.

Ainsi, l’ergothérapeute a quatre missions principales dans les maisons de retraite :

  • Évaluer les besoins des résidents et leur capacité à réaliser les activités de la vie quotidienne ;
  • Élaborer et mettre en œuvre des plans de soins ;
  • Assurer la formation des résidents, des membres de la famille et du personnel ;
  • Pour les résidents qui sont incapables d’effectuer les activités de la vie quotidienne, le praticien les aidera à trouver d’autres moyens de participer aux activités et leur apportera un soutien affectif.

Ces missions s’effectuent à travers différents types d’interventions : séances individuelles ou collectives, ateliers, formations, etc.

Le professionnel travaille en étroite collaboration avec les équipes médicales et soignantes de l’hôpital à proximité de l’EHPAD pour mener à bien ses missions.

tremblement
maintien de la posture

Comment aident-ils les résidents ?

L’objectif principal de l’ergothérapeute est d’aider les résidents à retrouver leur autonomie grâce à la rééducation. Pour ce faire, il évalue les besoins de chaque résident et établit un plan de soins. Ce plan comprend différentes activités adaptées aux capacités des résidents.

Par exemple, pour un résident qui a des difficultés à se déplacer, l’ergothérapeute peut mettre en place une séance individuelle pour aider le senior à se déplacer au sein de l’EHPAD plus facilement. Ou, pour un résident qui se sent seul, il peut organiser des séances de groupe pour aider le résident à se socialiser et à interagir avec d’autres personnes.

En plus de ces activités, il dispense également une formation aux résidents, aux membres de la famille et au personnel. Cette formation est importante, car elle permet à chacun de comprendre les besoins des résidents et de savoir comment les aider.

Enfin, pour les résidents qui sont incapables d’effectuer les activités de la vie quotidienne, le soignant les aide à trouver des moyens alternatifs de participer aux activités et apporte un soutien émotionnel.

L’ergothérapie joue donc un rôle très important dans la vie des résidents des maisons de retraite.

Quels sont les problèmes courants pour lesquels l'ergothérapeute intervient ?

Il existe de nombreux types de problèmes différents qui peuvent être traités par un ergothérapeute. Cependant, certains problèmes sont plus fréquents que d’autres dans les maisons de retraite. Voici quelques-uns des problèmes les plus courants auxquels les professionnels de santé apportent leur aide :

 

  • La démence : les praticiens peuvent aider les résidents atteints de démence (maladie d’alzheimer par exemple) à retrouver leur autonomie et leur qualité de vie. Pour ce faire, ils travaillent sur des activités qui stimulent la mémoire du résident et apportent leur soutien aux membres de sa famille.
  • Les chutes : elles sont une préoccupation majeure dans les maisons de retraite. Les ergothérapeutes peuvent aider les résidents en évaluant leur risque de chute et en élaborant un plan de soins pour prévenir les chutes. Ils fournissent également une formation aux résidents et au personnel sur la façon de prévenir les chutes.
  • La dépression : elle est fréquente dans les maisons de soins infirmiers, car de nombreux résidents sont isolés et ont peu de contacts avec le monde extérieur. Les ergothérapeutes peuvent aider en fournissant le soutien et l’orientation des résidents. Ils peuvent également mettre en place des activités de groupe pour aider les résidents à se socialiser et à interagir avec les autres.

Ainsi, les ergo jouent à la fois un rôle médical, social et psychique pour aider la personne âgée en EHPAD.

Quels sont les avantages de l'ergothérapie pour les résidents des EHPAD ?

L’ergothérapie présente de nombreux avantages pour les résidents des maisons de retraite. Voici quelques-uns des avantages les plus importants :

  • Amélioration de la qualité de vie : les professionnels peuvent aider les résidents à retrouver leur indépendance et à améliorer leur qualité de vie.
  • Réduction du risque de chute : comme nous l’avons mentionné plus haut, les chutes sont une préoccupation majeure dans les maisons de retraite. Les ergothérapeutes peuvent contribuer à réduire le risque de chutes en évaluant les facteurs de risque du résident et en élaborant un plan de soins pour prévenir les chutes.
  • Amélioration de la santé mentale : la dépression est fréquente dans les maisons de retraite, mais l’ergothérapie peut contribuer à améliorer la santé mentale des résidents en leur apportant soutien et conseils. De plus, les activités de groupe peuvent aider les résidents à socialiser et à interagir avec les autres, ce qui peut réduire les sentiments d’isolement et de solitude.

Comme vous pouvez le constater, cette pratique peut avoir un impact important sur la vie des résidents des maisons de retraite. Si vous vous êtes résident d’une maison de retraite, ou si vous avez un proche qui l’est, pensez à demander à votre médecin si cette pratique pourrait vous convenir en cas de trouble rencontré.