Praticiens qualifiés

Ergothérapeutes reconnus

A votre écoute

24h/24 - 7j/7j par mail

Actualités

Découvrez notre blog

Blog

Qu’est-ce que la MDPH et qui peut en bénéficier ?

Créées par la loi Handicap sur l’accessibilité et pour l’égalité des droits et des chances du 11 février 2005, les Maisons Départementales des Personnes Handicapées visent à simplifier et unifier l’accès aux droits et aux prestations des personnes en situation de handicap, peu importe leur âge, leur situation et leur parcours. 

Les MDPH sont aujourd’hui l’interlocuteur unique pour les personnes en situation de handicap. Quiconque souffrant d’un handicap moteur, sensoriel, organique ou intellectuel peut se rendre dans une MDPH.

Un dépôt de dossier est nécessaire pour bénéficier de leur accompagnement. Tous les départements disposent d’une MDPH. Vous trouverez la liste nationale des MDPH en cliquant sur ce lien

MDPH : le fonctionnement

Ces structures remplacent aujourd’hui les différents intermédiaires auparavant nécessaires dans les démarches administratives, scolaires, professionnelles et/ou médico-sociales.

Afin de personnaliser l’accompagnement, une équipe pluridisciplinaire est mise en place dans chaque MDPH. Elle regroupe des professionnels de santé (médecins, psychologues, ergothérapeutes…). Leur complémentarité est essentielle pour un suivi entièrement personnalisé. 

La CDAPH, Commission des Droits et de l’Autonomie des Personnes Handicapées, présente au sein de chaque MDPH, décide de l’attribution des prestations et de l’orientation des personnes handicapées. 

En amont, l’équipe pluridisciplinaire aura évalué les besoins de compensation nécessaires au projet de vie de la personne affectée par un handicap. 

Les missions globales des MDPH sont multiples : 

  • Accueillir, écouter et informer les personnes en situation de handicap et leur entourage 
  • Évaluer les besoins 
  • Construire un projet de vie 
  • Attribuer les différentes aides et prestations 
  • Dans le suivi du dossier, elle joue un rôle de médiateur et de conciliateur auprès de la CDAPH
  • Elle lutte pour une meilleure insertion scolaire et/ou professionnelle 

Établir un plan personnalisé de compensation

Afin de constituer un dossier regroupant diverses informations, l’équipe pluridisciplinaire a besoin de connaître plus précisément la vie quotidienne de la personne et les spécificités relatives à sa situation : 

  • Comment se déroule son quotidien ?
  • Quels sont les freins à ses ambitions ? 
  • Quels obstacles sont rencontrés ?
  • Comment mener au mieux le projet de vie exprimé ?

En résulte, un plan personnalisé de compensation (PPC) proposant des solutions d’appui, des réponses en fonction des souhaits évoqués et de la réglementation en vigueur : 

  • Prestations pour enfant ou adultes handicapés
  • Conseils ou préconisations dans plusieurs domaines (scolaires, hébergement, logement, orientation professionnelles…)
  • Pour les enfants, le projet personnalisé de scolarisation est préconisé 

Les différentes aides de la MDPH pour accompagner le projet de vie

La CDAPH, Commission des Droits et de l’Autonomie des Personnes Handicapées est décisionnaire dans l’attribution des aides et des prestations liées au projet de vie défini dans le plan personnalisé de compensation. 

Elle est représentée par des associations, le Conseil Départemental, l’État, l’Assurance Maladie et les syndicats.

Les aides ou prestations qu’elle peut attribuer sont multiples.

Les aides pour les enfants

  • L’Allocation d’Education de l’Enfant Handicapé : elle est destinée à compenser les frais d’éducation et de soins apportés à un enfant handicapé.
  • La Prestation de Compensation du Handicap : elle compense les surcoûts engendrés par le handicap (aménagement du logement, aides à domicile pour la vie quotidienne, réparation d’un fauteuil, l’aménagement du véhicule…)
  • Le projet de scolarisation : il permet de coordonner la scolarité et les mesures d’accompagnement nécessaires à l’enfant handicapé ( attribution d’une AVS, matériel pédagogique adapté, le transport adapté…)
  • L’orientation vers un établissement ou service médico-social : ils accueillent les enfants selon leur âge et leur handicap en internat, semi-internat, à temps plein ou à temps partiel. Il existe différentes structures (IME, ITEP, IEM…).

Les aides destinées aux adultes

  • L’Allocation aux adultes handicapés (AAH) : cette aide financière assure un minimum de ressources. Elle est attribuée en fonction des critères d’incapacité, d’âge, de résidence et de ressources. 
  • Le CPR ou complément de ressources : cette aide s’ajoute à l’AAH, son attribution dépend aussi de certaines conditions.
  • La prestation de Compensation du Handicap (PCH) : elle vise à couvrir de nombreux frais pour répondre aux besoins de la personne. L’achat d’un fauteuil roulant ou pour son entretien, les soins prodigués à un chien d’assistance, la rémunération d’une auxiliaire à domicile peuvent être couverts par la PCH
  • La reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé : elle regroupe les mesures favorisant l’insertion et la formation professionnelle. 

La reconnaissance du handicap est une étape-clé dans la vie des personnes affectées et trop souvent discriminées. 

La valorisation de leurs droits est essentielle, quel que soit l’âge et la situation. Leur volonté de construire un projet doit être entendue et prise en compte. En tant que structure accompagnante, les MDPH ont un rôle majeur à jouer.